Attention attention : il est possible d'écrire dans le fichier de configuration : /home/mafaluche/httpdocs/includes/configure.php. C'est un risque potentiel de sécurité- Indiquez les bonnes permissions sur ce fichier ! (Lecture seule, souvent avec un CHMOD 644 ou 444). Vous devrez peut-être utiliser votre panneau/gestionnaire de fichiers ou FTP pour changer les permissions efficacement. Entrez en contact avec votre hébergeur pour de l'aide.

La boutique falucharde !


L'Histoire de la Faluche

À la suite de manifestations en 1884, nait l'Association générale des étudiants de Paris (l' « A »). Le 12 juin 1888 les étudiants parisiens sont invités à fêter les 800 ans de l'université de Bologne. La délégation française, avec leurs vêtements sombres égayés d'une cocarde à la boutonnière et d'un ruban en sautoir aux couleurs de la ville de Paris, émerveillée par la plus grande rencontre de costumes et de coiffures écolières du monde, se sentit « pauvre ». En effet, on pouvait y voir défiler toutes les formes de costumes et de coiffures des étudiants européens : les pennes des étudiants belges de facultés laïques, les Espagnols arboraient les tunas et leur capes à rubans, signe de leur appartenance à une université précise, les coiffes allemandes, larges casquettes plates sans rebords, les minces képis à petites visières des étudiants suisse, le chapeau façon Louis XI des étudiants italiens, etc. Elle décida donc d'arborer une coiffure spécifique pour les étudiants français présents. Elle choisit le béret de velours noir des habitants de la région bolonaise en souvenir du congrès qui fut, parait-il, magnifique.

Mais c'est le 25 juin 1888, lors du retour de la délégation à Paris, que la faluche est réellement lancée. Son port s'est généralisé lors du VIe centenaire de l'université de Montpellier qui eut lieu du 22 au 25 mai 1890. À l'origine, elle était portée vierge puis sont apparus le ruban circulaire, les insignes, les rubans…

Lors de l'occupation allemande pendant la Seconde Guerre mondiale, le port de la faluche est interdit avec une tolérance le jour de la saint Nicolas. Elle est jugée trop nationaliste ; les Allemands y voient un moyen de rassemblement et de résistance (système de messages codés avec les insignes). Pour anecdote, le 11 novembre 1940, des étudiants de l’Union nationale des étudiants de France manifestent en faluche sur les Champs-Élysées ; les Allemands ouvrent le feu (plaque commémorative près de l’Arc de Triomphe).

Les évènements de Mai 68 appelant à un rejet de tout carcan entraînent un rejet en masse de la coiffe étudiante.

Les codes, d'abord transmis oralement, divergeaient selon les universités. C'est pourquoi une synthèse fut faite à Lille le 8 mars 1986 ; celle-ci est inspirée du code toulousain. Il fut adopté comme code national en décembre 1986 à Toulouse et c'est à ce moment-là que débute la notion de Grand Maître. Puis en 1988, lors du centenaire de la Faluche à Reims, est édité un nouveau code plus complet tenant compte des particularités montpelliéraines.

La même année a lieu le congrès des 100 ans de la faluche, à Reims. Depuis, un congrès-anniversaire a lieu tous les ans dans une ville différente.



Tout l'historique, le code de la faluche, le serment.... commandez un paillardier, à l'unité ou Spécial Groupe et Assos (par 10).

retour
Copyright © 2018 Ma-Faluche.com - La boutique falucharde de Meditions. Design et programmation Idan Wizen Powered by Zen Cart. Traduction par Zen Cart France.